Site Berger Allemand.com
Bienvenue
N'hésitez pas à vous inscrire cela prend une minute et est totalement gratuit
Bien à vous



 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» BABY....KORUNG à UZES dans le GARD ( 30)
Ven 1 Juin - 23:08 par Luco98

» Elevage de poils long
Sam 25 Fév - 22:33 par pancho

» DIEGGO du clan des Gladiateurs
Ven 14 Oct - 11:28 par gladiateurs

» VHSamson (40)
Mar 20 Sep - 15:11 par Luco98

» Horace du Parc a Mitrailles
Mar 20 Sep - 15:10 par Luco98

» Expo des titres RCBA
Mar 13 Sep - 9:29 par Luco98

» tableau du nombre de chien par classe‏ du championnat d' allemagne
Mar 13 Sep - 9:28 par Luco98

» Expo des Titres RCBA
Mar 13 Sep - 9:22 par Luco98

» chael (43), chana33 (51), Sylvie13 (38)
Mar 13 Sep - 9:19 par Luco98

Elevages partenaires
Cliquez ici
 
 Cliquez ici
 
Cliquez ici

Partagez | 
 

 Créer un programme d'élevage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chael



Messages : 12
Date d'inscription : 01/12/2010
Age : 49
Localisation : LORGUES

MessageSujet: Créer un programme d'élevage   Mer 8 Déc - 9:48

Créer un programme d'élevage

Un article paru dans CHEVAL ARABE France en 2004. (Intro +8volets).

Bonne lecture pascal


Les gens son attirés magnétiquement par l’élevage de chevaux pour une grande variété de raisons. Celles-ci vont de la notion naïve de gain, de monnaie facile croit-on jusqu’au dédale complexe des besoins humains.
Sigmund Freud adorait ce sujet, il pensait que le cheval symbolisait de nombreuses caractéristiques humaines refoulées profondément dans le subconscient.
A travers le monde, dans chaque culture et chaque récit, le cheval a toujours été considéré comme l’archétype de la force, de la vitalité, du courage, de la beauté, de la résistance parfois même sous forme d’une divinité, associée aux rites spirituels. Toute une histoire…..
Je me rappelle avoir été charmée par un magnifique kimono en soie suspendu à la devanture d’une boutique d’antiquités.
Sur le dos du kimono était peint l’image d’un beau cheval blanc, typé Arabe, chargeant, les naseaux largement ouverts avec du feu dans les yeux. Je ne pouvais en détacher mon regard et le commerçant, voyant une telle expression mêlée de crainte et de respect sur mon visage, vint me parer de son précieux trésor.
Il m’expliqua que dans la Chine antique, les gentlemen avaient pour coutume d’imprimer l’image de ce qu’ils considéraient comme leur alter ego dans le dos de leurs kimonos.
Etonnamment, elle n’était jamais vue que par le propriétaire du Kimono, car l’image était portée à l’intérieur, contre le corps.
Le but était de toujours rappeler au porteur de ce vêtement sa vraie nature, son-soi-spirituel, exprimé ici sous la forme d’un animal. Le cheval était l’un des animaux les plus vénérés, considéré comme une créature ayant une haute évolution spirituelle.
En tant qu’artiste, je ne pouvais pas imaginer une forme d’expression plus pure : la recréation d’une beauté aussi parfaite, capable de transcender les ravages du temps dans un monde qui n’a sûrement pas toujours été doux ou appréciable.
Une œuvre, combinant une haute forme d’expression artistique, l’amour d’une vie entière et de respect des animaux, a toujours été, pour moi, une pure obsession. Quels que soient les intérêts personnels qui nous ont inspiré à devenir éleveurs de chevaux, cette décision aura certainement non seulement un impact sur nos propres vies, mais aussi sur le futur de la race Arabe. C’est pour cela qu’il ne s’agit pas que d’un simple ‘hobby’ qui ne peut être pris avec légèreté. De même, il ne faut pas oublier de prendre sur nous la responsabilité d’amener
une jument à la saillie d’un étalon. Q and nous orchestrons un accouplement, nous causons la création d’une vie…voilà une responsabilité à prendre au sérieux et qui mérite réflexion. Pour mieux assurer à cette nouvelle vie une arrivée dans le monde munie des meilleurs atouts possibles, pour permettre sa survie des choix importants sont requis. Ce n’est pas chose facile !
Cela implique que nous nous devons de nous éduquer activement, Jusqu’au au plus haut degré possible, sur tous les critères rendant les chevaux ’plus désirables ‘ : ce qui inclut la conformation physique et les idéaux en termes de type, mais aussi les recherches et les analyses les pedigrees.
1. Identifié votre idéal

Si vous songez à devenir éleveur de chevaux Arabes, il faut vous préparer pour un long voyage excitant et parfois tumultueux. Le meilleur endroit pour le commencer est votre esprit et votre cœur. Cela dans le simple but de transformer un rêve en réalité. Observez cette image dans votre esprit, examinez-la, comprenez-la. C’est bien plus qu’un simple type de beauté, plus qu’un style de cheval Arabe, qui soit à la fois correctement conforme et reconnu de tous. Qu’est ce qui déclenche votre passion ? Est-ce la douce expression dans ses yeux, son encolure arquée, son port fier de la queue ? Vous sentez-vous plus un penchant pour une tête exotiquement ciselée, finement ciselée et se terminant par un nez très fin ? Ou peut –être préférez-vous une beauté classique avec une tête courte, large et de gros yeux ronds ? Etes-vous plus attiré par un cheval petit et compact ou est-ce que vous préférez un type plus grand allongé ? Votre idéal personnel est-il hardi et ronflant, ou est-il tranquille et serein ? Vous voyez vous assis sur son dos, en train d’apprécier une ballade paisible à travers les bois, ou le voyez-vous exploser sur le ring de show, captivant tous ceux qui le regardent ? Peut-être voyez-vous les deux ? Quelle que soit cette image qui vous fait retenir votre souffle, qui fait battre votre cœur plus fort, reconnaissez-là ! Puis, commencez à étudier de plus près, à étudier les origines de cet idéal.


2. Présenter la passion

L’essence du cheval Arabe est indissociable de son histoire. Essayer d’élever sans une quelconque connaissance d’où et comment ces chevaux sont apparus et apparaissent encore, serait violer à jamais le cœur du vrai nomade Bédouin. Sans comprendre sa passion, nous ne pouvons pas espérer recréer son rêve.
Sans sacrifice, nous n’avons pas le droit d’espérer sa reconnaissance. Les écrits de Cari Raswan,autant que ceux de Lady Anne Blunt sont une porte ouverte sur le désert..Obliger-vous à absorber la philosophie du Bédouin, à voir ces chevaux à travers ses yeux ! Cultivez ce sens qui lui permet de voir l’essence même de son cheval et ce à quoi il accordait la plus grande importance. Visitez les bibliothèques des éleveurs que vous respectez ! Visitez les stands de livre dans les manifestations pour chevaux Arabes, abonnez-vous à des magazines reconnus, lisez tout ce que vous pouvez vous mettre sous la dent ce sujet complexe et l’importance de son étude ne doit pas être sous-estimée.
Quiconque croyant qu’il peut observer quelques shows, prendre quelques gagnants, retourner à la maison et devenir un….éleveur est parti pour connaître un rude réveil….J’ai connu des éleveurs de longue date, méconnus et ayant contribué à l’avenir de la race, prendre des coups durs. ‘Joli et jolie ‘ ne produiront pas nécessairement ‘joli ‘….si c’était aussi simple, il y aurait aujourd ‘hui beaucoup d’Arabes de grandes qualité.


3. Définissez alors la source génotype et phénotype

Investissez-vous au travers des livres. L’un des meilleurs livres pour commencer est ‘authentic Arabian Bloodstock’,de judith Forbis. Ainsi, vous pourrez acquérir un concept visuel permettant de traduire un pedigree en une créature vivante. Etudiez les lignées, comprenez leurs différences. Regardez comment les caractéristiques de chaque lignée peuvent se manifester au fur et à mesure des générations ! C’est le génotype. Observez les familles et comment certaines semblent être extrêmement constants dans la reproduction de certaines caractéristiques, bonnes et mauvaises.
Lisez tout ce qui concerne les importations originelles aux U.S.A et voyez comment ces groupes, souvent très proches avant leur départ d’Egypte, ont développé leur propre-look de signature en accord avec la vision et la philosophie de chaque éleveur.
Familiarisez-vous aussi avec les lignées qui sont perpétuées en Europe, en Egypte et au Moyen-Orient !
Observez le groupe Babson le groupe Brown, l Pritzlaff, Ansatgroupe Gleeanniooch !
Etudiez les chevaux originels qui formèrent la fondation de chacun de ces groupes,et regardez leur héritage. Cela sera d’autant mieux fait que vous visiterez des élevages sérieux et que vous pourrez voir et toucher le produit de leur programme d’élevage.
Les meilleurs éleveurs ne sont pas obligatoirement ceux qui paraissent dans les championnats en paradant sans vergogne. Au contraire, le grand éleveur est en général un homme ou une femme discrète et passionné. Il est peut-être à quelques kilomètres de chez vous .Il a fait naître.
Avant de fonder enfin mon propre élevage, j’ai eu la chance de pouvoir visiter de nombreux et fabuleux élevages .J’ai pu voir avec mes propres yeux, toucher avec mes mains l’œuvre de tant d’années de travail et d’étude. J’ai pu marcher à travers les pâturages de Rancho San Ignacio,et j’ai vu les chevaux Pritzlaff lorsque la troupe était encore intact .J’ai visité Ansata ou j’ai pu observer clairement le but et la vision qui y était perpétuée. J’ai rencontré les chevaux Babson à Masada,où ils étaient préservés en tant que groupe individuel et combinés avec le sang d’Ansata Ibn Hatima et Sirecho.J’ai pu voir et apprendre à connaître de rares animaux dont le pedigree renferme les clés du vrai élevage de chevaux Arabes. J’ai visité beaucoup d’autres élevages, grands ou petits, proches ou éloignés, où on élevait des Arabes issus des lignées Polonaises, Egyptiennes et croisées. Toutes ces visites furent fructueuses, car à chaque fois je repartais en sachant plus que quand j’étais arrivé. A chaque fois, mon propre idéal devenait de plus en plus clair et j’avais une meilleure approche de la façon dont je pourrais y accéder.
Une fois que votre œil est devenu cultivé, vous serrez plus à même de distinguer certaines caractéristiques prévalentes et les rapporter aux ancêtres qui ont contribué à leur diffusion.
Recherchez la philosophie de chaque éleveur que vous étudiez, car c’est le chemin qui vous mènera à la compréhension de leur choix d’élevage. Les caractères physiques qui sont exprimés chez ces individus représentent le phénotype.
Quel est le look qui vous attire le plus ? Quelle philosophie sonne vrai à vos oreilles ? qui s’insère parfaitement dans vos propres idéaux et vos valeurs ? Lorsque vous serez en mesure de comprendre ce que vous cherchez à accomplir, vous pourrez commencer à formuler votre propre philosophie individuelle, le soubassement de toute structure saine.

4. Apprendre ce qu’est une bonne conformation



(la suite plus tard….)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dudomainedefaune.chiens-de-france.com/
dolmen d'oppagne

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 19/12/2010
Age : 52
Localisation : brest

MessageSujet: Créer un programme d'élevage   Dim 26 Déc - 22:23

moi meme proprietaire d'un centre equestre et eleveur de chevaux
arabe et barbe et 3 lusitaniens le programme d'elevage est aussi conpliquer que les berger allemand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dolmendoppagne.chiens-de-france.com/
 
Créer un programme d'élevage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le zoo de Londres participe à un programme d’élevage
» EEP Les programmes d'élevage européens
» Programme élevage
» Combien rapporte l'élevage des lapins nains ?
» aux personnes qui ont un élevage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Site Berger Allemand.com :: Elevage-
Sauter vers: